Yoga Nidra

Illustration d'ine fleur de lous sur un fond photographique de paysage et illustration de vol d'oiseaux au loin

 

Le Yoga Nidra, ancêtre de la sophrologie à été créé par Swami Satyananda en 1940, c’est une technique qui permet d’atteindre un état de relaxation totale en apportant des bienfaits immédiats. Pratiqué en position allongée, il est aussi appelé «yoga du sommeil » car il en améliore entre autre considérablement la qualité, mais il peut être pratiqué à tout moment de la journée de préférence au moins trois heures après un repas et en étant sûr de ne pas être dérangé pendant la pratique. Grâce à la détente profonde qu’il procure en nous permettant de nous reconnecter à nos sensations corporelles, on le conseille tout particulièrement dans le cas d’insomnie, de fatigue ou de stress et il convient également parfaitement aux personnes souffrant de douleurs chroniques et de handicap.

Photographie en noir et blanc de Swami Satyananda méditant en position du lotus
Swami Satyananda

Sa pratique permet, une meilleure gestion du stress et des émotions en se connectant à soi-même et en respirant avec conscience, on écarte les tracas du quotidien et le déclenchement du stress ou de la colère. Une pacification du mental, la pensée devient plus structurée, les pensées parasites ou négatives se réduisent, on atteint un état de lâcher prise. La régénération du corps car il permet de se régénérer physiquement et mentalement et d’éviter les coups de fatigue. Une amélioration de la santé car le manque ou un mauvais sommeil sont à l’origine de nombreux maux et d’un système immunitaire affaiblit. Une séance de trente minutes de Yoga Nidra équivaut à un cycle de sommeil de deux heures, voilà de quoi recharger efficacement ses batteries. D’ailleurs il arrive qu’ au cours des premières séances certaines personnes s’endorment, ce n’est pas grave profitez pour vous reposer, c’est que vous en avez besoin.

Par ce que concrètement, Le Yoga Nidra s’attaque au problème de la « triple tension », en induisant progressivement une relaxation physique, émotionnelle et mentale cela est tout à fait normale surtout après une période de douleurs intenses ou de crises inflammatoires cette pratique vous permettra de souffler un peu et de vous reposer plus profondément. Avec le temps et une pratique régulière le Yoga Nidra vous permettra de les gérer de mieux en mieux.

 

Comment se pratique le Yoga Nidra ?

Allongé sur le sol sur un tapis de yoga il est d’ordinaire conseillé de ne ne pas s’installer sur un lit, mais pour les personnes souffrant de douleurs chroniques ou de handicap cela est tout à fait possible d’adapter la pratique et de se poser confortablement sur un lit ou un canapé ou l’on peut aisément adopter la position détaillée comme suit : les bras le long du corps, les jambes légèrement écartées  et si possible les pointes des pieds tournées vers l’extérieur, et les yeux fermés en restant totalement immobile. Une fois installé, la séance commence par une relaxation guidée qui permet de détendre chaque partie du corps en déplaçant son attention sur chacune d’elle en  suivant tout simplement les instructions mentalement tout en respirant lentement et régulièrement.