L’arbre de Noël écologique

Illistration d'un arbre de noel entouré d'étoiles

 

A l’heure ou certains d’entre nous commence à préparer des décorations de Noël, je souhaite vous inviter à poser un autre regard sur la tradition de l’arbre que vous aller orner a cette occasion.

A la mi-janvier 2020, j’ai pu une fois de plus constater que les sapins s’amoncellent sur les trottoirs dans les espaces mis en place à cet effet par la ville de Paris afin de les utiliser en compost, mais aussi beaucoup sont abandonnés au coin des rues comme vous pouvez le constater sur cette photo. Ces sapins sont encore verts, ont toutes leurs aiguilles et sont voués à mourir après une quinzaine de jours en tant que support de boules de Noël et guirlandes lumineuses, chapeauté d’une étoile ou d’un ange dans les maisons festives.

 

Photo d'un amas de sapins abandonnés dans la rue aprés les fetes

 

A l’origine le rituel païen de Yule, passage du solstice d’hiver, était le symbole de renouveau, de renaissance et du retour de l’espoir et de la vie. Son arbre était de le décorer de statuettes de dieux, de fruits, d’épices, de tissus, de gui afin de remercier pour le retour de la vie et de la lumière en invitant les esprits de la nature à revenir au printemps. Ce sapin était un arbre bien ancré dans le sol a l’aide de ses belles racines et il n’était nullement question de le couper ou de l’arracher pour embellir les maisons, c’était un sapin collectif, pour tous les habitants du village. Cela permettait aussi de se réunir et de fêter la nature et l’Univers autour de cette tradition, tous Uni-Vers.

 

Photo d'un sapin de noel geant sur une place

 

Selon les endroits, des offrandes spécifiques étaient faites, on buvait une préparation spéciale à cette célébration.

Une bûche gravée préalablement des formules runiques de protection étaient brûlées puis on gardait les cendres dans un endroit sacré afin d’être protégé toute l’année.

De grandes roues du temps, étaient brûlées et on les faisait t rouler le long des pentes pour symboliser la course du Soleil.

 

Proposition d'alternative au sapin classique ici 1 sapin en carton
En carton…

 

Il existe tellement d’alternatives créatives qui éviterait de sacrifier de beaux sapins si vous n’avez pas de jardin où replanter un arbre que vous auriez choisi en pot. Lorsque j’étais enfant, mes parents ont choisi cette option et ont replanté notre sapin après les fêtes. Cette magnifique maison et son jardin ne font plus partis de nos vies depuis très longtemps, mais il y a une trentaine d’années, j’ai été revisite ce lieu avec la permission des propriétaire et mon sapin était là, grand et fier dans la nature à laquelle il appartient, cela m’a rempli de joie.

 

3 photos de proposition d'alternative au sapin classique ici 3 sapins en bois
En bois…

 

Je vous propose quelque photo d’arbres de noël alternatifs magnifiques, vous pouvez en trouver des dizaines sur Internet qui vous aideront a créé le vôtre si vous le souhaitez. Cela va de l’arbre artificiel classique, au sapin en bois flotté, en carton, tout en lumière aérienne ou encore décorer une jolie plante que vous avez déjà chez vous et qui peut supporter quelques petites boules de couleur. Bref, une tonne de chose et possible à faire pour éviter ce sacrifice botanique.

 

3 photos de proposition d'alternative au sapin classique ici 3 sapins en bois
En bois et en branches…

 

N’oublions pas que cette période de l’année est un moment de partage avec notre entourage proche certes, mais également avec tout être vivant, la nature et notre planète.

 

Proposition d'alternative au sapin classique ici avec une plante verte

 

Je vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d’années généreuses en Amour, en lumière et en joie.