Retrouver ses énergies avec le Zen Shiatsu

Photographie 1900 d'unefemme qui masse le visage d'une autre entiurées par des illustration de fleurs, deux libellules, deux papillons et une cocinelle

 

Lorsque le corps est douloureux et qu’il fonctionne mal, les énergies ne circulent plus ou pas bien. Lorsque les énergies circulent mal, l’esprit va mal. Et lorsque le corps et l’esprit vont mal, je vous laisse deviner comment se porte le cœur et le moral. J’ai découvert la pratique du Shiatsu il y a environ 10 ans, j’ai suivi des séances régulières pendant 2 ans, à raison d’une à deux fois par mois, à cette époque où je ne savais pas encore gérer mes douleurs. Cela m’a beaucoup aidé à les supporter ainsi qu’à stabiliser mon énergie entre deux phases de crises inflammatoires intenses, périodes d’épuisement où le mental est chahuté. Certains médecins ont d’ailleurs beaucoup de difficultés à faire la différence entre morale en berne dû aux effets secondaires des douleurs chroniques, arthritiques ou rhumatismales (sans parler des traitements allopathiques) et dépression, alors qu’en général la bonne humeur revient à grands pas dès que les périodes inflammatoires s’arrêtent.

 

 

Qu’est-ce que c’est ?

Le Shiatsu est une discipline énergétique traditionnelle d’origine japonaise issue de la médecine traditionnelle chinoise. Il aborde la santé dans sa globalité, physique, psychique et mentale. Le praticien exerce des pressions et étirements sur l’ensemble du corps, à l’aide des paumes des mains, des pouces, des coudes et parfois des genoux, sur des points précis situés le long des méridiens régissant un organe ou une fonction spécifique et rétablit la circulation de l’énergie vitale, appelée Qi. Cette pratique permet d’activer et de stimuler les capacités naturelles de l’organisme, favorisant ainsi son auto-guérison. Ses bienfaits sont aujourd’hui reconnus et recommandés pour soulager entre autres, les douleurs rhumatologiques, gynécologiques, respiratoires, digestifs, les traumatismes psychologiques ou physiques, l’anxiété et le stress. Il réduit les effets secondaires de la chimiothérapie et certaines études ont même mis en évidence les effets positifs sur les symptômes de la schizophrénie.

 

En quoi consiste une séance ?

Une séance dure environ 1 heure et commence toujours par une conversation avec le praticien abordant votre hygiène de vie, votre vécu, vos antécédents médicaux et familiaux, vos ressentis et vos attentes. Puis, habillé de manière confortable, vous vous installez au sol, allongé ou assis, pour qu’au travers de son ressenti, il puisse travailler avec le « hara », c’est-à-dire le ventre et le poids du corps.

Le Shiatsu s’adresse à tous sans limite d’âge ni contre-indications. Selon votre état énergétique de départ, il est possible de retrouver dès les premières séances, une notion d’ancrage, de verticalité, d’harmonisation du corps-et de l’esprit. Ne serait ce que sentir à nouveau le flux énergétique circuler dans son corps fait un bien immense et redonne une vitalité sereine pendant plusieurs jours.

Cette technique peut réellement vous aider si vous traversez une période de doute, de brouillard concernant un diagnostic ou une fatigue liée à votre pathologie/handicap, un ras-le-bol. La notion de toucher est parfois difficile à appréhender pour les malades atteints de douleur chroniques aiguës et l’on perd facilement la notion de son corps, du soi dans l’espace, pour cela aussi le Shiatsu est une approche intéressante. On peut également pratiquer des séances préventives pour préserver une énergie plus constante et tonifier son organisme.

 

Le chemin de guérison se fait aussi possible grâce aux rencontres que l’on fait sur sa route. Évelyne Naudet en fait partie, avec une écoute attentionnée, elle m’a beaucoup aidé au tout début de cette aventure à retrouver ma vitalité, foi en moi et en mes capacités d’auto-guérison. Bien qu’aujourd’hui, elle se spécialise dans les pratiques du féminin sacré et des thérapies sonore, elle à plus d’une corde a sa kora ! Allez visiter son site.

Introduction au site d’Evelyne : http://www.evelynenaudet.com/