Les graines germées

Illustration de bocaux avec des graines à germer à l'interieur

 

Dès l’Antiquité, l’homme consomme des graines germées pour leurs bienfaits et encore aujourd’hui la germination hors-sol de ces jeunes pousses reste la réponse naturelle à ceux qui ne veulent pas utiliser de compléments alimentaires sous forme de cachets/pilules et qui pour autant souhaitent continuer à apporter à leurs organismes les bonnes choses dont ils ont besoin pour être en pleine santé, débordant de vitalité et d’énergie.

Éléments cruciaux de l’alimentation vivante, selon le choix des graines que vous allez manger, l’apport sera plus ou moins prononcé en vitamines, en enzymes, en minéraux… Elles seront aussi très bénéfiques pour votre cerveau et bien entendu pour la détoxification et la régénération de votre organisme ainsi que le bon fonctionnement de l’ensemble de votre corps.
 

 

Pourquoi consommer des graines germées est il si bénéfique à notre santé ?

Attention, les graines germées sont à proscrire pour les femmes enceintes.

Nous savons déjà que les graines comme les légumineuses (Lentilles, Pois Chiches..) ou même les graines de Lin, Coriandre, Chanvre, Tournesol, Courge… Sont un apport essentiel à notre équilibre, alors pourquoi est il aussi recommandé de consommer des graines germées ?

Lorsque nous préparons une graines sèche à la germination celle-ci est encore en sommeil, en hibernation en quelque sorte et le fait de la mettre au contact de l’eau la réveille et met en route ce processus exactement comme le ferait la nature pour mettre au monde une plante ou un arbre. Vous êtes-vous posé la question de savoir quelle force énergétique doit contenir une graine en train de germer pour former un arbre ? Alors imaginez que c’est bien cette forte énergie vitale que nous offrons à notre corps lorsque nous avalons une jeune pousse, graines et racines comprises, et que par le processus de germination ses propriétés nutritionnelles augmentent jusqu’à 600%, de plus les nutriments sont beaucoup plus facilement assimilables par l’organisme que lorsque que les graines sont sèches. Elles sont donc très digestes, bien tolérées par les estomacs et intestins sensibles et répondent à toutes nos carences et mauvais régimes alimentaires, que du bonheur !

 

Les apports nutritionnels des graines germées :

Vitamines A, B, C, D, E, PP et K

Minéraux comme le magnésium, le fer, le potassium…

Oméga 3

Fibres et enzymes favorisant la digestion et le transit

Protéines

Antioxydants luttant contre le vieillissement prématuré des cellules

Acides aminés

Acides gras essentiels

Oligo-éléments

Chlorophylle permettant l’oxygénation de l’organisme et le maintient de l’équilibre acido-basique

Détoxification et régénération de l’organisme : foie, cœur, reins…

Système circulatoire

Système immunitaire

Système nerveux gardien du bon fonctionnement de l’ensemble de notre corps

 

Quelques exemples concret d’apports et propriétés des graines :

Les graines de Fenouil vous apporteront des vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, C, du fer, du phosphore, du potassium, du cuivre, du calcium et du manganèse. Elles auront pour effet que leurs propriétés fébrifuges et anti-flatulentes seront particulièrement indiquées en cas de colite, de digestion difficile, d’aérophagie, de lourdeurs après les repas. Elles favoriseront également la lactation des femmes allaitantes.

Les graines de Kamut vous apporteront des vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B9, E, 65 % de glucides, 16 % de protéines, 2 % de lipides, du potassium, du phosphore, du magnésium, du calcium, du fer, du sodium, du manganèse. Elles auront pour effet d’être très énergétiques, riches en protéines végétales, en acides aminées essentiels, en antioxydants, de faciliter la digestion et seront bien tolérées par les personnes sensibles.

Les graines de Poireaux vous apporteront des vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, B9, C, E, des fibres, des sels minéraux, des oligo-éléments et des antioxydants. Elles auront pour effet leurs propriétés diurétiques, détoxifiantes, la lutte contre les maladies respiratoires et rhumatismales, la protection cutanée et le renfort des défenses immunitaires ainsi que la réduction des risques d’accidents cardiovasculaires.

 

 

Quelles graines peut on faire germer ?

Mis à part les graines de Tomate, de Rhubarbe et d’Aubergine qui sont, elles, impropres à la consommation par leur très grande toxicité, il existe un grand nombre de graines à faire germer :

Les graines aromatiques comme entre autre les graines de Coriandre, les graines de Fenouil, les graines de Persil…

Les graines de céréales comme entre autre les graines d’Avoine, les graines d’Epeautre, les graines de Quinoa…

Les graines de légumineuses comme entre autre les graines d’Alfalfa, les graines de Céleri, les graines de Chanvre…

Les graines de liliacées comme entre autre les graines de Poireau, les graines d’Ail, les graines d’Oignon…

Les graines de mucilagineuses comme entre autre les graines de Cresson, les graines de Moutarde, les graines de Lin…

Les graines d’oléagineux comme entre autre les graines de Sésame, les graines de Courge, les graines de Tournesol…

De même que chacune de ces graines ont un goût particulier et une texture différentes, elles possèdent leur propre rythme de germination et leur fréquence de rinçage, par exemple :

L’Alfalfa : 5 jours de germination et 2 rinçages par jour.

Le Fenouil : 6 jours de germination et 1 rinçage par jour.

La Chicorée : 8 jours de germination et 3 rinçages par jour.

Les graines d’Alfalfa sont intéressantes pour commencer, surtout si on fait cela avec des enfants, car la germination est rapide et spectaculaire et puis son goût doux et délicat avec sa texture croquante et rafraîchissante convient en général au plus grand nombre. L’Alfalfa est délicieuse aussi bien dans vos salades composées, vos crudités, seules en accompagnement des légumes, poissons et viandes ou dans vos sandwiches.

Vous pourrez trouver dans le commerce des paquets de graines contenant une seule variété ou bien des mélanges tout prêts comme Alfa/Cresson/Chou rouge. Vous pouvez très bien créer vos mélanges vous-même à partir du moment où les graines que vous choisissez ont les mêmes temps de rinçage et de germination.

 

 

Comment faire ?

Rien de plus simple, vous trouverez les graines spéciale germination dans votre magasin/rayon bio ou sur Internet, leurs prix varient selon les graines et concernant le matériel nécessaire il y a différentes options :

– Vous pouvez acheter un germoir, dans le commerce, il en existe de différentes tailles, simple ou à étages dans différents matériaux.

Il existe différents types de germoirs :
– des germoirs type bocaux (pas chers du tout et très pratiques pour commencer)
– des germoirs à étages pour faire germer des graines en différé pour toute la semaine
– des germoirs automatiques permettant de faire germer de grosses quantités de graines avec un minimum d’entretien (c’est la version pour pro… )
– Des coupelles de germination…

 

Photo de 3 germoirs du commerce

Photo de 2 germoirs du commerce

Coupelle de germination de graines alimentaires

 

Au fur et à mesure, je me suis aperçue que non seulement chaque graine peut avoir un temps de trempage et de germination qui lui est propre, mais aussi que la manière de la faire germer, donc l’outil pour le faire, peut également être différent.

Par exemple, pour reprendre l’exemple de l’Alfalfa, qui est une des graines la plus facile à faire germer, un germoir de type bocal maison ou du commerce est suffisant alors que pour la Roquette, une coupelle de germination est nécessaire. Il est donc indispensable de bien se renseigner sur la procédure de germination de la graine que vous aurez choisi avant et d’être sûre d’avoir le matériel qu’il vous faut pour se faire.

Pour commencer avec un germoir de type bocal et pour certains types de graines comme l’Alfalfa, vous pouvez tout aussi bien fabriquer vos germoirs vous-même, ce que j’ai fait pour ma part et dont je vais vous expliquer maintenant la marche à suivre. Le résultat est le même, le coût du matériel et moindre et cela est écologique, on recycle ! Puis étant sûre que cela vous convient et que cela est devenu une habitude alimentaire, vous pouvez passer aux germoirs du commerce, ce qui vous permettra de cultiver toutes sortes de graines et de ne plus jeter de compresse à la fin de chaque processus de germination.

 

Photo de eux germpoirs fait maison

 

 

Matériel :

Photo du materiel pour fabriquer un germoir maison

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 paquet de graines à germer

1 bocal en verre, grand ou moyen selon la quantité que vous souhaiter faire germer

1 compresse de gaze ou 1 carré de mousseline

1 élastique

Eau

 

Mode d’emploi :

Pour commencer je ne saurais que trop vous conseiller de commencer par cette fameuse graine d’Alfalfa, qui comme je vous l’ai expliqué plus haut est non seulement simple et assez ludique pour les enfants car rapide de transformation.

Donc voici l’exemple de son processus de germination avec 6 jours de trempage compris.

 

Jour 1 :

1 – Dans votre bocal mettre 1 cuillère à 1 cuillère 1/2 cuillère a café de graines.

2 – Posez la gaze sur l’ouverture du bocal et fixez la à l’aide de l’élastique. Vérifier bien que la compresse dépasse suffisamment de l’élastique tout autour du bocal afin d’être bien tenu en place pendant tout le processus.

3 – Remplissez le bocal d’eau jusqu’à ce que toutes les graines soient immergées, rincez, puis remplissez à nouveau d’eau et laissez tremper une nuit (12 heures). Si certaines des graines flottent pas de soucis. Cela a pour but de réveiller la graine et de débuter sa germination.

 

Germoir jour 1

 

Jour 2 :

4 – 12 heures plus tard, videz le bocal, rincez, puis déposez le incliné « tète en bas ». Rincez à nouveau le soir et reposez le germoir dans cette même position.

 

Germoir jour 2

 

Jours suivants :

5 – Pendant les jours suivant, rincez vos graines avec de l’eau de 1 à 2 fois par jour (matin et soir) selon les graines et ce pendant le nombre de jours conseillés.

 

Photo couleur du processus de germination jour 3 et 4

Photo couleur du processus de germination jour 5 et 6

 

Jour 6 :

6 – Il suffit maintenant de sortir les pusses du germoir et de les déposer dans un saladier puis de les conserver au réfrigérateur. Il est conseillé de les consommer rapidement. L’exemple suivant a été fait avec 1 cuillère 1/2 cuillère a café de graines, vous pouvez donc doser selon vos besoins et envies.

7 – Rincez le bocal, jetez la gaz et garder l’élastique et tout le reste pour la prochaine fois.

Bon appétit !

Rappel : Attention, les graines germées sont à proscrire pour les femmes enceintes.

 

2 photos d'un saladier de graines d’alfalfa gemées de face et vu de haut