Hydrolats et routine anti-chute de cheveux

Photo d'une chevelute et d'une main ouverte avec dans sa paume une meche de cheveux

 

En dehors de la chute de cheveux saisonnière, il existe de nombreuses autres causes pouvant provoquer celle-ci, comme le stress, les conséquences d’un déséquilibre alimentaire, carences en vitamines et oligo- éléments, les effets secondaires de certains médicaments, certaines pathologies. Il n’est pas question ici de la perte de cheveux concernant les traitements contre le cancer qui est totalement à part et fait partie d’un processus dû aux conséquences du traitement chimiothérapique.

Je vous propose une réponse à ce problème que j’ai expérimentée moi-même avec succès. Remédié à cela, premièrement en modifiant la manière dont on se lave les cheveux, puis par un traitement temporaire aromathérapique accompagnés, si vous le souhaitez, par la lithographie.

 

Mon expérience

Je perdais mes cheveux en grande quantité depuis bien longtemps, j’étais très stressée et inquiète dans ma vie en général, bien que je n’aille pas très souvent chez le coiffeur, chaque fois, il m’était notifié au bac à shampoing que je devrais faire quelque chose à ce sujet. D’un autre côté, mon médecin continuait à me parler de chute saisonnière et de normalité de la chose.

J’ai eu beau travailler sur mon stress et mon inquiétude qui ne sont aujourd’hui qu’un lointain souvenir, il est arrivé un jour où allant me faire couper les cheveux, la coiffeuse m’a bien précisé qu’elle refusait de me faire un brushing à cause de la masse de cheveux qui étaient tombés non seulement pendant le shampoing, mais aussi durant la coupe qu’elle était en train de faire. Je ne fais jamais de brushing et laisse toujours mes cheveux sécher naturellement, mais cela m’a mis la puce à l’oreille. C’est là qu’en plus de constater moi-même la masse grandissante de cette perte régulière, j’ai pu me rendre compte de la situation en photographiant mon crâne après qu’une belle mèche de cheveux soit tombée au fond de ma baignoire pendant un rinçage de shampoing et cela même après avoir préalablement coiffé mes cheveux avant de les laver. De plus, il y avait quotidiennement les cheveux tombés sur mon passage quand je me déplaçais, dans mon lit le matin et au sol de la maison…

 

Photos de meche de cheveux
Perte de cheveux pendant le lavage

 

Il est certain qu’après la prise puis le sevrage des traitements morophiniques et le stress supplémentaire qui découle d’une longue maladie la chute de mes cheveux ne s’arrangeait pas jusqu’au jour où je me suis retrouvée avec un manque sur le haut du crâne de la taille d’une pièce de 10 centimes.

 

Photos du haut d'une tete où l'on peux voir des meches de cheveux manquantes
Evolution du manque de cheveux sur le haut de ma tête

 

Photo du crane apres trairemet et repousse des cheveux
Après traitement et routine lavage à l’eau glacée

 

Pendant la période de mes nombreuses recherches sur ce problème et des réponses que je pourrais y appliquer, j’ai eu la chance dans la boutique de lithothérapie ou j’achète mes pierres de rencontrer une infirmière et d’avoir une conversation avec elle qui après la perte de son frère s’était retrouvée dans la même situation que moi. Elle m’a rapporté son expérience avec d’une part l’efficacité de l’Aloè Vera et des lavages à l’eau glacée et d’autre part du port en pendentif d’une pierre d’Agate Dendritique, qui fera certainement l’objet d’un autre article dans le chapitre « lithothérapie » du site. J’ai donc pris les choses en main, fait mienne cette pratique en changeant la manière de me laver les cheveux tout en appliquant ma synergie d’hydrolats, et cela, à parfaitement fonctionné.

 

Photo d'un pendentif avec une pierre d'Agate Dendritique
Agate Dendritique

 

 

Comment faire ?

Laver ses cheveux

Ingrédients :

Shampoing à l’Aloé Vera bio

Eau froide à glacée

Procédez au lavage de vos cheveux à l’aide du shampoing à l’Aloé Vera bio en rinçant chaque lavage a l’eau très froide, si vous supportez l’eau glacée, c’est encore plus indiqué. L’eau froide stimule la micro-circulation et resserre les pores du cuir chevelu.

Utilisez un shampoing à l’Aloès Vera (bio, bien sûr) et lavez vos cheveux à l’eau très froide, glacée si vous le pouvez. Pas juste pour les rinçages, tout le processus de lavage doit se faire à l’eau froide. Cela active la micro circulation et ressert les pores de votre cuir chevelu ce qui évite la chute des cheveux, le bonus, cela rendra votre chevelure plus brillante. Après avoir fait votre dernier rinçage à l’eau glacée, enveloppez vos cheveux d’une serviette pour les essorer. Évitez l’essorage en frottant votre tête, même doucement. Après avoir gardé votre serviette sur la tête assez longtemps pour que vos cheveux soient bien essorés, appliquez la synergie hydrolats d’Ortie Piquante et de Cèdre de l’Atlas.

 

Synergie anti-chute

Dans cette synergie, nous allons utiliser deux hydrolats, l’Ortie Piquante qui lutte contre la chute de cheveux et en favorise la repousse ainsi que la croissance que nous allons accompagner du Cèdre de l’Atlas qui lui également lutte contre la chute des cheveux.

Utilisé seul, l’hydrolat d’Ortie Piquante pour peut-être un peu poisseux, le fait de le mélanger avec le Cèdre de l’Atlas élimine non seulement cet effet de poisse, mais optimise les effets anti-chute et repousse des cheveux.

 

Ingrédients :

Hydrolat bio d’Ortie Piquante (bio)

Hydrolat bio de Cèdre de l’Atlas (bio)

Huile essentielle de Cèdre de l’Atlas ((bio mais facultatif)

Vitamine E (facultatif)

Dans un flacon vaporisateur, mélangez à parts égales l’hydrolat d’Ortie Piquante et l’hydrolat de Cèdre de l’Atlas, vous pouvez ajouter 1 à 2 gouttes de vitamine E pour la conservation (recommandé).

Selon la nécessité du traitement, pour rendre cette synergie plus concentrée, il est possible d’y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de cèdre de l’Atlas, (1 ou 2 gouttes selon la taille du flacon), préalablement mélangé ou non à une base dispersante spéciale huiles essentielles. D’ordinaire, je recommanderai cette base dispersante afin que l’huile essentielle puisse bien se mélanger à la synergie d’hydrolats, mais dans le cas de perte de cheveux, je ne pense pas qu’ajouter autre chose que le nécessaire au traitement lui même soit indispensable. A vous d’estimer ce que vous souhaitez faire à ce sujet.

Une fois, le mélange fait, agitez doucement avant usage puis appliquez ce mélange sur votre cuir chevelu à l’aide du vaporisateur, massez doucement.

Vous pouvez utiliser cette synergie anti-chute au quotidien sur cheveux secs ainsi que lorsque vous vous lavez les cheveux, une fois votre chevelure essorée, en vaporisant le mélange des racines aux pointes.

Conservez la synergie et les hydrolats au réfrigérateur et sortez le vaporisateur quelques minutes avant l’application afin que le liquide soit à température ambiante. Pour une meilleure et plus longue conservation de vos hydrolats versez une goutte de vitamine E dans chacun des flacons.

Procédez pendant 3 semaines puis appliquer une fenêtre thérapeutique de 15 jours. Recommencez jusqu’à amélioration de la perte de vos cheveux.

 

Le séchage

Pour finir, évitez toute source de chaleur pendent le séchage qui annulerait tous les bienfaits du lavage/rinçage à l’eau froide en dilatant a nouveau les pores de votre cuir chevelu, privilégiez le séchage naturel.

En dehors des lavages, j’ai appliqué ce mélange tous les soirs comme conseillé dans l’article.

J’ai également évité de stresser à ce sujet, car je sais pertinemment que si je commençais à le faire, je rentrerais dans un cercle vicieux stress/perte de cheveux, alors j’ai décidé plutôt que lorsque j’y penserais, je visualiserais mes cheveux qui repoussent, je verrais le manque disparaître et que je constatais que je trouvais moins de cheveux partout, lit, sols, vêtements…

La conjugaison de tout cela a fait ses preuves, je perds nettement moins de cheveux, mais surtout le manque sur mon crâne est comblé et ma mèche perdue a repoussée et ce n’est pas terminée, à suivre…

 

Et ensuite ?

Lorsque vous aurez constaté une amélioration, vous pourrez arrêter le traitement à base d’hydrolats, tout en faisant une cure une à deux fois par an si nécessaire.

Le lavage à l’eau froide avec ou sans Aloé Vera est une routine que vous pouvez adopter définitivement et qui restera bénéfique à la santé de votre cuir chevelu et a la micro circulation de votre crâne.

Il se peut que l’Aloé Vera assèche vos cheveux, une fois le traitement bien avancé, vous pouvez de temps en temps appliquer comme soin hydratant sur les longueurs et pointes de vos cheveux un petit peu d’huile végétale de Noisette bio en évitant le cuir chevelu. Pas d’huile de noisette alimentaire uniquement de l’huile cosmétique, l’huile alimentaire et malgré tout plus lourde et plus grasse.

Si vous cherchez un bon shampoing à l’Aloé Vera, je parle de la société qui fabrique celui que j’utilise encore maintenant dans la rubrique mes adresses : « MLK Green Nature »

 

Pour conclure

Les vitamines B5, B8 et B12 ou encore des oligo-éléments comme le Zinc jouent un rôle important dans la santé de votre chevelure et une carence peut rendre les cheveux trop fins, clairsemés, ternes, cassants et provoque leur chute.

Par exemple si vous ne mangez pas ou très peu l’aliment d’origine animal, vous avez toutes les chances d’être en carence en vitamine B12, d’ailleurs les personnes ayant une alimentation végétarienne ou végétalienne font partie des populations les plus à risque en ce qui concerne les carences de cette vitamine, car aucune source végétale naturelle ne fournit les besoins quotidiens en B12. Le manque de vitamine B12 peut provoquer entre autres la perte des cheveux, des symptômes de fatigue chronique ou encore des risques de dépression.

Personnellement, j’ai pu constater une nette différence et encore une amélioration évidente depuis que je prends de la vitamine B12 tous les matins. Attention la prise de B12 et de Zinc doivent se faire pendant le repas, le Zinc pouvant déclencher des nausées en cas de prise à jeun.

Un excès est aussi néfaste pour la santé qu’une carence, je vous invite donc à ne rien décider seul et si vous vous posez des questions au sujet de votre taux en vitamines et oligo-éléments, renseignez sur le sujet puis rapprochez vous de votre médecin traitant ou d’un professionnel de santé afin d’en parler avec lui. Un bilan sanguin est de bon conseil dans cette circonstance.

 

Voilà, je souhaite que cet article puisse vous aider si comme moi, vous passez par ce vécu de chute importante de cheveux. Une bonne santé est, vous le savez, une question d’équilibre, bien évidemment ces soins accompagnent en cas de chute de cheveux, mais ne remplace pas un rééquilibrage alimentaire ou tout autre changements à appliquer en cas de problème.