Cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica)

Photo couleur de l'ecorce du Cèdre de l'Atlas
 

Le Cèdre de l’Atlas dont le nom signifie puissance en arabe est un résineux de la famille des Pinacées qui peut atteindre 50 mètres et vivre jusqu’à 2000ans. Proche du Cèdre du Liban, il est originaire d’Afrique du Nord, et plus particulièrement du Maroc. Symbole de majesté et de longévité, ce conifère est cité dans de nombreuses cultures comme un arbre protecteur, par exemple en Mésopotamie où il est brûlé afin d’être protégé des démons ou occupant une place importante dans les rituels d’offrandes et de purification de nombreux cultes a travers les âges et le monde. Persistant, il reste vert toute l’année bien que ses aiguilles peuvent être d’une belle teinte de bleu. Cet arbre large à sa base s’affine au fur à mesure de sa croissance jusqu’à former une pointe en haut de sa cime. Ses branches, elles aussi élancées, s’étendent à l’horizontale, elles produisent des fruits appelés cônes, mais c’est son bois très odorant ou ses aiguilles que l’on utilise pour la distillation de son huile essentielle.

Partie distillée : bois ou aiguilles

Même s’il existe en fait deux parties de cet arbre pour la distillation de l’huile essentielle, son bois et ses aiguilles, la plus courante est celle obtenue à partir du bois de cèdre et leurs principes actifs (biochimie) sont différents. Nous parlerons ici de l’huile obtenue à partir de la distillation du bois et celle-ci est à utiliser uniquement par voie externe.

 

Au niveau thérapeutique, le Cèdre de l’Atlas à des propriétés anti-inflammatoires, antispasmodiques et antalgiques efficaces en cas de rhumatisme et d’arthrite.

Détoxifiant, antiseptique, cicatrisant, antihistaminique (anti-allergique) et régénérant cellulaire, il lutte contre les peaux grasses, les infections cutanées, comme l’eczéma, l’herpès, le psoriasis ou même les ampoules. En soins capillaires, il aide en cas de cheveux gras, pellicules et chute de cheveux. Il apaise les piqûres d’insectes.

Décongestionnant, activateur sanguin et lymphatique, il lutte contre la rétention d’eau, cellulite et les œdèmes.

 

Au niveau subtil, l’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas est une des huiles sacrées. En énergétique, elle combat la dispersion psychologique et spirituelle.

Elle lutte contre l’anxiété, la nervosité, le stress, la susceptibilité et contribue au retour de la sérénité.

Elle donne confiance en soi à ceux qui n’osent pas ou plus.

Cette huile essentielle permet de gagner le respect d’autrui lorsque l’on souffre de mépris ou de manque de considération et de faire respecter ses besoins psychologiques.

Elle aide à la transformation d’une situation qui paraît négative en une expérience riche d’enseignements et de sagesse. Elle atténue les peurs et l’agressivité qu’elles peuvent engendrer.

Elle aide au sevrage de dépendances de toutes sortes.

Elle aide à se fixer un but et à l’atteindre envers et contre tous avec courage, dignité, sérénité et souveraineté.

Elle aide à convaincre de manière détendue.

Elle connecte à l’énergie de la Terre et du Ciel.

 

Applications thérapeutiques :

Soins cutanés :

Petites imperfections passagères : 1 goutte d’huile essentielle de cèdre de l’Atlas dans votre soin hydratant.

Acné : Déposez 1 goutte d’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas sur chaque bouton, matin et soir après s’être lavé le visage, jusqu’à sa disparition. Appliquez une fenêtre thérapeutique d’une semaine après 3 semaines d’utilisation.

Peau grasse : Mélangez 30 gouttes d’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas, 20 gouttes d’huile essentielle de Vétiver et 50 gouttes d’huile essentielle de Géranium Rosat dans 50ml d’huile végétale de Noisette ou de votre choix. Le soir avant le coucher, massez votre visage avec cette synergie.

Infections cutanées (eczéma, herpès, psoriasis) et ampoules : Appliquez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas pures directement sur mes lésions.

 

Chute de cheveux :

Pur en massage : 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de cèdre de l’Atlas en massage du cuir chevelu 1 fois par jour (le soir) pendant 10 jours, appliquer une fenêtre thérapeutique de 2 jours puis reprendre pendant 8 à 10 jours.

 
Dans votre shampoing :

Pur : 1 goutte dans chaque Noisette de shampoing utilisée pour le lavage de votre chevelure.

Ou

Synergie : Dans le flacon de votre shampoing, mélangez 10 gouttes d’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas, 10 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa, 10 gouttes d’huile essentielle de Citron, 10 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree et 5 gouttes d’huile essentielle de Cyprès. Bien secouer avant usage. Ces doses d’huiles essentielles correspondent à un flacon de 250ml de shampoing.

 

Cheveux gras :

Synergie : Appliquez un masque purifiant en mélangeant 20 gouttes d’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas, 20 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree et 10 gouttes d’huile essentielle de Citron dans 20ml d’huile végétale de Noisette ou de votre choix. Avant de faire votre shampoing, massez longuement votre cuir chevelu puis attendre une demie heure avant le lavage.

 

 

Au niveau subtil :

Olfaction : Respirez son odeur pour calmer le système nerveux, et aider à se centrer.

Diffusion : Diffusez l’huile essentielle d’aiguilles de Cèdre de l’Atlas si vous souffrez de dépression et que vous manquez de joie de vivre, de motivation, si vous manquez de sociabilité.

Sa diffusion aidera le fonctionnement de magasins, restaurants et instituts médicaux.

 

 

Précaution d’emploi : Tous ces conseils sont uniquement dédiés aux adultes. Respectez les doses physiologiques inscrites. L’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas est abortive, il est donc interdit d’ouvrir un flacon de cette huile en présence d’une femme enceinte.
Demandez un avis médical avant l’utilisation pour les personnes asthmatiques et épileptiques en raison du risque épileptogène à forte dose qu’elle présente, ainsi qu’a la possibilité d’interférences médicamenteuses en cas d’utilisation dépassant une semaine. Irritante pour la peau, il est donc conseillé de la diluer dans une huile végétale de votre choix. Contient peu de composants biochimiques allergènes. Présente un risque d’accoutumance en cas d’utilisation prolongée. En cas d’application autour du visage, cou, pourtour de l’oreille, toujours bien faire attention à ne pas en mettre dans les yeux.

Contre-indications : Usage externe uniquement. Interdit aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux bébés. Oestrogen-like, interdite en cas de cancers oestrogéno-dependants. Neurotoxique, elle ne peut pas être utilisée pour les personnes épileptiques ou en cas de fragilité neurologique. En cas de contre-indication, le Cèdre de l’Atlas peut être remplacé par le Vétiver.